CONFERENCE NATIONALE DE SANTE : MG France au secours du gouvernement !

Suite à la grande manifestation contre la loi de santé du 15 mars 2015 qui a réuni à Paris 50 000 médecins, Manuel Valls et Marisol Touraine ont annoncé la mise en place d’une grande conférence nationale de santé qui interviendra après le vote de la loi de santé.

Quelle utilité d’une telle mascarade ?

L’UNOF-CSMF a pris connaissance de la composition du Comité de Pilotage nommé par le Premier Ministre qui aura en charge l’organisation de cette Conférence Nationale de Santé.

L’UNOF-CSMF dénonce le choix fait par le Premier Ministre d’un médecin généraliste d’obédience MG France, militant de longue date en faveur du tiers-payant généralisé, pour représenter l’ensemble des médecins généralistes libéraux français, alors que plus de 85% des médecins généralistes sont opposés au tiers-payant généralisé, prévu dans le projet de Loi de Santé voté à l’Assemblée Nationale. Le choix fait par Matignon est caricatural et constitue un véritable déni de démocratie.

L’UNOF-CSMF ne reconnait pas à ce syndicat de médecins généralistes le droit de représenter l’ensemble des médecins généralistes libéraux. Les propositions de ce syndicat proche du gouvernement sont à l’origine des propositions du Candidat à la présidence de la république François Hollande en 2012. Toutes ces propositions se retrouvent aujourd’hui au cœur du Projet de Loi de Santé.

Aujourd’hui, les masques sont tombés : le gouvernement et MG France ont décidé de ne pas tenir compte des dizaines de milliers de médecins généralistes qui ont manifesté à Paris le 15 mars.

L’UNOF-CSMF ne sera pas complice d’une nouvelle mascarade qui ne pourra qu’aboutir à une nouvelle perte de liberté pour les médecins généralistes et à un démantèlement de leur métier.

L’UNOF-CSMF boycottera la Conférence Nationale de Santé et ses travaux et ne s’associera pas à la véritable opération de sabotage de la médecine générale organisée par le gouvernement et son syndicat complice.

L’UNOF-CSMF appelle l’ensemble des médecins généralistes libéraux à LA RESISTANCE ET à LA DESOBEISSANCE CIVILE contre le tiers payant généralisé et à l’afficher dans leur salle d’attente. (télécharger l’affiche)
Il s’agit là d’une véritable action civique pour sauvegarder le système de santé à la française.