21e Université d’été de la CSMF : la ministre de la santé claque la porte !

Chaque année en septembre, depuis 1995, la CSMF organise son Université d’été, rendez-vous incontournable pour réfléchir sur l’avenir de notre système de santé. Cette manifestation rassemble les principaux cadres de la CSMF et des experts du monde de la santé pour mener une réflexion prospective sur l’évolution de notre profession et les importantes mutations qui l’attendent. La CSMF a été la première organisation à créer la formule des universités d’été et nous avons coutume de convier le ou la Ministre de la Santé en exercice, qui, depuis vingt ans, a toujours répondu positivement à l’invitation. Tous les ans, depuis 20 ans, ils se sont succédés, de Philippe Douste-Blazy à Bernard Kouchner, de Roselyne Bachelot à Xavier Bertrand.

Mais les temps changent, il est vrai. Les relations entre le gouvernement et les médecins libéraux se sont particulièrement tendues depuis plus d’un an, avec pour paroxysme la manifestation du 15 mars 2015 qui a vu près de 50 000 médecins défiler dans Paris. La CSMF a été le fer de lance de ce mouvement unitaire historique et a toujours affiché son opposition à cette loi délétère pour la médecine libérale. C’est la CSMF qui a appelé les médecins libéraux à la désobéissance civile, la CSMF encore qui, la première, a dénoncé la « mascarade » de la Conférence nationale de santé proposée par le Premier ministre et a refusé d’y participer.

La CSMF s’est tellement opposée à la loi de santé que Madame la ministre a décidé de ne pas être présente à l’ouverture de la 21e édition de son Université d’été. Officiellement pour des raisons d’agenda et pour respecter « un principe de neutralité » du fait des prochaines élections professionnelles, mais personne n’est dupe. Peut-être préfère-t-elle aller chez ses amis de MG France ? On savait la ministre sourde aux revendications des médecins ; on n’imaginait pas qu’elle craignait même de les rencontrer !

Cette politique de la chaise vide n’ébranle en rien la CSMF qui, elle aussi, reste droite dans ses bottes. Cette loi de santé, la CSMF n’en veut pas ! Et elle continuera de lutter farouchement contre ce texte qui vise à étatiser notre système de santé.

Dr Jean-Paul Ortiz – Président
06 07 86 08 83
jp.ortiz@csmf.org

Pour suivre les moments forts de la 21e édition de l’Université d’été de la CSMF sur Twitter : #UECSMF