» Communiqués » TIERS-PAYANT GENERALISE : LA GRANDE ARNAQUE
 
mardi 14 avril 2020
 
Tout déplier Tout replier

 

TIERS-PAYANT GENERALISE : LA GRANDE ARNAQUE

 

TIERS-PAYANT GENERALISE : LA GRANDE ARNAQUE

La Ministre de la Santé est persuadée que le tiers-payant sera un long fleuve tranquille et que les médecins seront rapidement honorés. Le Président de la République a même assuré que ce serait simplissime.

Or actuellement, des forfaits sont rémunérés en tiers-payant par l’Assurance Maladie. Le dernier en date, la majoration personne âgée (MPA) n’a été possible qu’avec l’acceptation d’un paiement différé. Cette rémunération, qui devait être versée en décembre 2014 pour le troisième trimestre 2014, le fut avec un mois et demi de retard, soit pour le premier acte de juillet 2014 un versement en janvier 2015 !

De nombreux médecins nous rapportent que 25 à 30% de ces majorations ne leur auraient pas été versées par l’Assurance Maladie et qu’ils sont dans l’impossibilité d’en apporter la preuve car celle-ci effectue un versement global sans notifier à quels patients il correspond. L’Observatoire du Tiers- Payant (www.tiers-payant.org) a identifié les mêmes anomalies.

De même, les autres rémunérations forfaitaires ne sont jamais versées à date fixe montrant l’impossibilité pour l’Assurance Maladie d’en assurer la sécurité de paiement.

L’UNOF-CSMF, premier syndicat de médecins généralistes libéraux, dénonce une véritable spoliation de la rémunération des médecins généralistes libéraux par l’Assurance Maladie.

L’UNOF-CSMF informe donc la Ministre de la Santé que la réalité du tiers-payant n’est pas celle d’un long fleuve tranquille, mais celle d’une rémunération totalement incomplète, totalement incontrôlable et totalement sous la dépendance des moyens et du bon vouloir du tiers payeur.

L’UNOF-CSMF ne peut accepter cela.

Concernant l’annonce de la « gratuité » des soins par la Ministre de la Santé, l’UNOF-CSMF va lancer une grande campagne d’information vers les usagers pour les informer qu’ils seront les premières victimes du tiers-payant généralisé dont le seul but est de rendre illisible à leurs yeux le désengagement progressif de l’Assurance Maladie au profit des complémentaires santés.

Derrière cette séduisante gratuité des soins se cache en réalité l’abandon d’une sécurité sociale solidaire dont les répercussions rapides seront une augmentation des tarifs des complémentaires santés pour bon nombre de français.

La mesure emblématique du projet de loi de santé, le tiers-payant généralisé, s’avère donc n’être qu’une grande arnaque tant vis-à-vis des médecins généralistes libéraux que de leurs patients.

 
 
Publié le jeudi 29 janvier 2015

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter
  Mis à jour le mercredi 10 juin 2015