» Communiqués » Pourquoi se syndiquer ?
 
mardi 14 avril 2020
 
Tout déplier Tout replier

 

Pourquoi se syndiquer ?

 

P0URQUOI SE SYNDIQUER ?

Face à des « partenaires « sociaux et des pouvoirs publics qui ne nous veulent pas que du bien, le médecin isolé est assuré d’être broyé par la machine administrative.

Un individu ne pose jamais lourd face aux pouvoirs de tous bords ; ceci est vrai dans tous les domaines.

Les contrats individuels (possible depuis la Loi de Financement de la Sécurité Sociale de 2008) sont un piège mortel pour les médecins. Seule une convention collective, négociée par votre syndicat avec les caisses, permet une défense collective.

Mais un syndicat n’est fort et ne peut peser dans les discussions que s’il a des TROUPES, c’est-à-dire des syndiqués nombreux. Se syndiquer, c’est une assurance collective ET individuelle. L’union fait la force (devise du royaume de Belgique, notre voisin)

Certes le syndicat n’obtient pas toujours tout ce que nous souhaitons et doit accepter des solutions de compromis.

Il n’y a que les irresponsables pour affirmer qu’il n’y a qu’à aller jusqu’à la rupture pour obtenir tout ce que l’on veut. Même les syndicats de salariés ont compris cette nécessité de faire des concessions de part et d’autre.

Se syndiquer à la CSMF est un choix logique pour qui ne veut pas s’engager dans l’optique d’une lutte des classes stérile. Car la CSMF est un syndicat polycatégoriel regroupant toutes les spécialités !

L’intérêt des pouvoirs publics est d’avoir en face d’eux un syndicalisme éclaté, émietté. Leur devise est : diviser pour mieux régner ! Ne leur laissons pas cette opportunité. Syndiquons-nous au sein d’un syndicat uni et fort de ses nombreux adhérents !

Dr Jean-joël CAULIER

Secrétaire Général de la CSMF 59/62

Président UNOF 59


Un syndicat de médecins est un organisme qui permet la défense des intérêts matériels et moraux des Confrères.

Actuellement dans le cadre de la régionalisation, nous avons été amenés à fusionner les syndicats du Nord et du Pas-de-Calais pour pouvoir présenter un interlocuteur unique aux instances régionales que sont les URCAM, l’ARH et le Conseil Régional.

Depuis bien avant 1939, votre organisme représentatif a pour but :

- De défendre en toute occasion et en tout lieu les intérêts de la profession Médicale organisée et son indépendance

- D’imposer son image de marque et conforter sa représentativité.

- De participer à la protection et à l’amélioration de la Santé Publique avec les organismes intéressés, en particulier signature de conventions avec les partenaires sociaux,

- De préserver le libre choix du médecin, la liberté de prescription, le paiement à l’acte (avec une juste revalorisation des honoraires et l’indépendance professionnelle) Votre syndicat a des structures :

- Des sections par secteur de caisse dont vous venez d’élire les présidents avec une participation du vote exemplaire

- Un Conseil d’Administration paritaire (généralistes et spécialistes) regroupant les différents modes d’exercice (libéral, salarié, en cliniques, etc...)

- Un Bureau

- Un Secrétariat qui est la cheville ouvrière du fonctionnement de la Confédération 59/62 ainsi que des locaux.

Votre syndicat vous apporte des services régionaux et aussi nationaux :

1) Représentants auprès d’organismes locaux divers (liste non exhaustive) :

-  ACFM, FORMUNOF, NOR.FOR.SPE

-  CDPS

-  Commission des Etudes Médicales

-  ORS

-  Tribunaux des Prud’hommes

-  Permanence des soins

-  CROSS : Section sanitaire et section sociale

-  C.A. des Hôpitaux

-  Commission d es Impôts

-  Assurance Maladie, services préfectoraux

2) Renseignements disponibles sur la fiscalité, les procédures contentieuses contre les Caisses, la couverture sociale, la retraite, etc...

3) Représentants aux Assemblées Générales et aux Conseils Confédéraux de la CSMF (dont le nombre dépend du nombre d’adhérents) Votre syndicat fonctionne avec des bénévoles dans toutes ces structures, mais il faut de l’argent pour les locaux, le matériel, le personnel, les courriers et circulaires, etc....

Vous pouvez aider à faire vivre votre syndicat en participant aux réunions locales en y apportant vos idées et aussi en apportant votre cotisation annuelle.

N.B. : n’oubliez pas qu’en tant que spécialistes, votre cotisation à votre syndicat catégoriel n’est pas une adhésion à la Confédération 59/62 et que votre avis n’est pas pris en compte car au niveau de la Confédération, les votes se font par syndicats départementaux au prorata de leurs cotisants.

Adhérez et faites adhérer à la Confédération des Syndicats Médicaux 59 / 62.

 
 
Publié le mardi 10 juin 2008

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter
  Mis à jour le mercredi 10 juin 2015