» Communiqués » L’U.ME.SPE 59 / 62 SOUTIENT SES JEUNES CONFRÈRES
 
mardi 14 avril 2020
 
Tout déplier Tout replier

 

L’U.ME.SPE 59 / 62 SOUTIENT SES JEUNES CONFRÈRES

 

L’U.ME.SPE./C.S.M.F. 59/62 apporte son soutien total au mouvement des internes et chefs de clinique face à la remise en cause de la liberté d’installation.

L’U.ME.SPE./C.S.M.F. 59/62 rappelle que le gouvernement, une fois de plus, comme il l’a fait récemment pour le CPE, ne comprend pas les aspirations des plus jeunes couches de la population française de vivre leur vie professionnelle autrement.

L’U.ME.SPE./C.S.M.F. 59/62 soutient les mesures incitatives, l’organisation de conditions professionnelles différentes (cabinets de groupe, cabinets secondaires, temps partiel, rôle des collectivités locales) face aux mesures simplistes et forcément inefficaces proposées par le gouvernement.

L’U.ME.SPE./C.S.M.F. 59/62 s’étonne que le gouvernement impose à des médecins libéraux, dont la démographie est déclinante, dont le nombre d’heures de travail est proche des 60 heures par semaine, des contraintes organisationnelles alors qu’il est lui-même incapable, dans les zones déficitaires, de maintenir un service public de proximité (PTT, écoles ...).

L’U.ME.SPE./C.S.M.F 59/62 rappelle que la visite à domicile est une spécificité française et qu’une nouvelle organisation de la permanence des soins devrait s’inspirer d’autres expériences européennes.

Contact presse : Dr Philippe CHAZELLE Portable : 06.11.63.65.85

 
 
Publié le vendredi 5 octobre 2007

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter
  Mis à jour le mercredi 10 juin 2015