» Communiqués » La médecine de ville dans le vert
 
mardi 14 avril 2020
 
Tout déplier Tout replier

 

La médecine de ville dans le vert

 

La médecine de ville dans le vert

La Commission des Comptes de la Sécurité Sociale a présenté, aujourd’hui, la situation financière des 4 branches de la Sécurité Sociale.

La CSMF, principal syndicat médical, en tire les conclusions suivantes :

* Le déficit de l’Assurance Maladie est en net repli. Il passe ainsi de 8 milliards d’euros en 2005 à 6,3 milliards d’euros en 2006 et signe bien le début de réussite de la réforme de l’Assurance Maladie ; * La progression des dépenses globales d’Assurance Maladie est en nette décélération. Celle-ci passe de 7,2 % en 2002, 4 % en 2005 et 2,8 % en 2006. * Si cette tendance favorable est observée, c’est notamment grâce à la bonne tenue des soins de ville qui évoluent seulement à 1,4 % contre 3,4 % pour les établissements de soins et 6,6 % pour le médico-social pour la même période ; * Ces bons résultats de la médecine de ville sont à mettre au crédit de la Convention Médicale signée en 2005 entre l’Assurance Maladie et les syndicats de médecins libéraux.

La CSMF demande donc que :

* la dynamique engagée par la Convention Médicale puisse se poursuivre activement ; * tous les acteurs du système de santé soient associés au même titre que la médecine libérale, en particulier l’hôpital, à la poursuite de la maîtrise médicalisée, seul rempart contre une maîtrise comptable telle qu’elle est imposée en Allemagne ; * la valeur des honoraires médicaux poursuive sa progression et ne fasse pas « les frais » des insuffisances observés dans d’autres secteurs.

La CSMF appelle tous les médecins à poursuivre leur mobilisation et leur engagement dans cette dynamique de maîtrise médicalisée afin de consolider et de pérenniser ces résultats très encourageants.

 
 
Publié le mardi 13 juin 2006

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter
  Mis à jour le mercredi 10 juin 2015